l'UNSA POLICE RENCONTRE LE PREFET DE POLICE

Publié le par UNSA POLICE

blog 1Réunion ce jour avec Monsieur Philippe KLAYMAN Préfet de Police et une délégation de l’UNSA Police composée de M FELDEN du BN UNSA Police, Claude Capart secrétaire Régional CRS UNSA Police, Monsieur VILLE Philippe et Sébastien DORNIER responsables UNSA Police DDSP 13

De nombreux sujets ont été évoqués et les réponses données, même si elles ne nous satisfaisons  pas, étaient très claires.

-          La doctrine d’emploi des compagnies de sécurisation : l’UNSA Police a rappelé qu’elle a voté contre la mise en place de compagnies de sécurisation. Le vote était justifié pour notre organisation du fait que pour la création de ce service, comme d’autres, ne se faisait pas avec des effectifs supplémentaires. Monsieur le préfet a fait savoir que les dispositifs récents de maintien de l’ordre (match de foot) s’inscrivaient plus dans une doctrine de violences urbaines que de maintien de l’ordre classique. Ces dispositifs ont par ailleurs permis de faire de nombreuses interpellations. Un nouveau phénomène préoccupant  vient se rajouter sur Marseille. En effet des groupes organisés viennent provoquer des troubles et affronter les forces de l’ordre.

-          Les nouvelles dispositions de maintien de l’ordre, dans le cadre des violences urbaines, ne doivent plus être réactifs mais actifs (interpellations).

-          Police d’agglomération : l’UNSA Police a informé Monsieur le Préfet que nous sommes attachés au dialogue social. D’autre part les représentants de l’UNSA Police estiment que toute réforme ne peut s’entreprendre dès lors qu’on a la capacité d’évaluer ce qui existe. Ceci n’est vraiment pas le cas actuellement. Monsieur KLAYMAN nous a affirmé qu’il  présentera un 1e bilan lors du premier CTP juste après les élections.

-          Aujourd’hui il est compréhensible que des fonctionnaires se posent des questions lorsqu’ils découvrent  par la presse certaine mesures. Ce qu’il faut savoir c’est qu’un projet  a été communiqué au ministère depuis le 1er trimestre 2009 par Mr le préfet de région. Ce projet est essentiellement basé sur la cohésion des territoires en tenant compte des incohérences Police-Gendarmerie (exemple plan de campagne)

-          D’autre part monsieur le Préfet nous informe que le budget 2010 est en régression de 10%.

-          L’UNSA Police a dénoncé le manque des effectifs lié à la RGPP. Les responsables Locaux et régionaux sont néanmoins conscients que la ligne politique de la RGPP  voulu par le gouvernement est dictée par le Chef de l’Etat.

-          L’UNSA Police  s’inquiète qu’aucune politique d’accompagnement  social soit au programme du ministère de l’intérieur.

-          POLITIQUE du chiffre : L’UNSA Police aborde le problème tant dénoncé par de nombreux collègue sur l’activité demandé. Monsieur le préfet de Police rappelle que la mission principale des policiers consiste à faire baisser la délinquance.

-          Le SDIG : La délégation souhaite connaître le fonctionnement et les orientations  de ce service. Monsieur KLAYMAN affirme que cela commence à ressembler aux ancien V.O et RG

-          Les délégués UNSA Police DDSP 13 on largement insisté sur le manque de moyens informatique et le nombre insuffisant des véhicules pour les ilotiers ;

-           L’UNSA Police est également préoccupée par la montée de la violence à « Felix Piat » qui touche surtout la sécurité des collègues. Monsieur KLAYMAN nous a informé qu’il s’est rendu sur place pour rencontrer les collègues. La situation est difficile du fait que les responsables des divers  trafics ne souhaitent qu’une chose, la fermeture de ce commissariat.

Après plus de deux heures d’un dialogue intense nous tirons comme conclusion que toutes les conditions sont réunies pour un réel dialogue social et que les nombreux problèmes sont surtout liés à la nouvelle politique du gouvernement qui souhaite une meilleures « rentabilité de ses services publics » tout en donnant de moins en moins de moyens

Cela ne pourra pas fonctionnerImage1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article