QUAND LA DEVISE des CRS "SERVIR" prend tout son sens

Publié le par UNSA POLICE

atr 
 

Quand la devise servir des CRS prend tout son sens, cette semaine un équipage de la CRS Autoroutière Provence du poste d'intervention PI EST a démontré par deux fois que les CRS Autoroutiers n'étaient pas là que pour le tout répressif. L'équipage monfort 25 du PI EST a prouvé son efficacité.

 

 

- Mercredi 17 Février 2010, en fin d'après midi un appel téléphonique d'un conducteur affolé, sa femme a perdu les eaux et va bientôt accoucher dans sa voiture. Il se trouve à hauteur de la Valentine, dans le sens Aubagne vers Marseille, proche du PI EST.

De suite une patrouille se place prête à partir en attendant le véhicule du couple.

Celui-ci arrive quelques minutes plus tard, les fonctionnaires, trouvent alors la femme allongée sur la banquette arrière et jugent qu'il sera plus rapide d'escorter le couple vers l'hôpital St Joseph, plutôt que d'attendre sur place les pompiers.

Arrivés à la maternité le couple est pris en charge par une équipe médicale et une petite Marie Estelle naîtra en bonne santé un peu plus tard...

 

 

- Jeudi 18 Février 2010 vers 17h30, là c'est un appel pour une tentative de suicide sur une aire de service du secteur A50. La patrouille se rend sur place très rapidement. La personne est à bord de son véhicule, elle est enfermée, présente des plaies au niveau des avant bras, une bouteille d'alcool est entamée et des médicaments trainent sur le siège passager.

Une négociation s'engage alors avec la personne qui a tenté de mettre fin à ses jours, grâce à la persuasion des fonctionnaires et des pompiers présents la personne ouvre la porte de sa voiture. Elle sera prise en charge par les pompiers. La personne avait consommé de l'alcool, absorbé des médicaments et s'était entaillé les veines avec un cutter.

Transportée à l'hôpital ses jours ne sont plus en danger...

 

 

Voilà deux journées d'une patrouille de la CRS Autoroutière Provence.

Et dire que tout cela n'entrera pas dans des statistiques, comme les assistances à personnes en panne, les chiens errants etc...

Pendant ce temps les deux fonctionnaires n'ont pas dressé de contraventions...

Sont-ils pour cela de mauvais fonctionnaires.

 

 

Gilles BAIN

 

 

PS: Ce n'est qu'un détail mais j'étais le conducteur de cette patrouille, délégué

UNSA POLICE de la CRS Autoroutière Provence, et sur le terrain avec les collègues.

Mon collègue de patrouille est TITI, adhérent UNSA POLICE, et oui, pour ceux qui le

connaissent..

 

 
 

Commenter cet article

citoyen libre 05/03/2012 03:37

Les commentaires ne peuvent etre que de la part de personnes ne prennant pas des coups de matraques pour oser défendre leurs droits ,une foutue honte
...http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uOf8H8N6au8

capart 21/02/2010 12:35


bravo aux autoroutiers CRS ce n est pas la politique des T A que l on prône mais celle des
B A BONNES ACTIONS
CRS un jour......................
claude capart


gilles 20/02/2010 21:49


Merci on fait ce qu'on peut...
Il ne faut pas oublier tout de même que le rôle premier de la police est d'aider et défendre le citoyen et non pas comme le pensent certains seulement faire du chiffre.


jeannot 20/02/2010 19:42


comment cela se traduit il en mérite pour le service public - 20 sur 20